Exposition « Déserts » au musée Georges Borias du 28 septembre au 30 Décembre 2018

C'est juste sympa de partager...Facebook0Google+0TwitterLinkedin


« A l’oasis je préfère à présent le désert… ce pays de mortelle gloire et d’intolérable splendeur. L’effort de l’homme y paraît laid et misérable. Maintenant toute autre terre m’ennuie. » d’ André Gide, L’Immoraliste.

Depuis 2010, le musée d’Uzès a le plaisir de s’associer à la biennale de l’estampe organisée par l’association SUDestampe dans divers lieux du Gard.
Cette année, trois artistes, invitées à exposer dans la salle Gide du musée, se sont confrontées au thème du désert si souvent évoqué par l’écrivain. Découvert lors de ses premiers voyages au Maghreb, le désert exercera sur Gide une fascination durable, exprimée dans de nombreux textes (Les Nourritures terrestres, L’Immoraliste, Amyntas).

Victoria Arney se définit comme « paysagiste contemporaine », recherchant dans les paysages le sublime et le tragique. Sa suite de quatre gravures nous plonge dans un espace infini.
Danièle Meunier a gardé de ses études en biologie végétale l’émerveillement devant le miracle de la vie présent jusque dans le désert. Cet espace de pureté et de silence est évoqué par les empreintes de fragments de végétaux sur le papier blanc.
Marie-Do Pain transcrit dans ses gravures sur bois les violents contrastes de lumière et les vibrations de l’air surchauffé du désert.

L’inauguration de l’exposition s’inscrit dans la « miNuit Blanche » proposée par l’association « Et Alors l’Art », le vendredi 28 septembre 2018 : un parcours nocturne dans les rues d’Uzès, pour découvrir différentes propositions artistiques (concerts, installations, actions théâtrales…).
Entrée du musée entre 1,20 (enfant) et 3€.

Infos Pratiques

C'est juste sympa de partager...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *