Exposition de Pierre Béjoint à Uzès au Jardin Médiéval d’Uzès jusqu’au 29 août 2018

« Mon travail est difficile à classer. Et je souhaite qu’il le reste ! Si on veut le mettre dans une case, il s’inscrit dans la mouvance de l’art singulier, on peut faire des rapprochements avec l’art naïf… ou « faussement naïf »…ou encore la figuration libre. Je peins des bonshommes, des bonnes femmes, des... Voir l'article


« Mon travail est difficile à classer. Et je souhaite qu’il le reste ! Si on veut le mettre dans une case, il s’inscrit dans la mouvance de l’art singulier, on peut faire des rapprochements avec l’art naïf… ou « faussement naïf »…ou encore la figuration libre. Je peins des bonshommes, des bonnes femmes, des animaux…mais surtout des regards, des expressions…

Je cherche à traduire des états d’âmes. Je joue sur le côté poétique, énigmatique ou humoristique des personnages. Sous ces visages se cache la fragilité humaine.

Je raconte des histoires simples, presque un instant volé, un instantané. L’œil est toujours là qui dévisage le spectateur pour mieux le happer. ».

C'est juste sympa de partager...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *