Printemps du développement durable en Pays d’Uzès – Médiathèque d’Uzès Expositions et événement autour du thème des arbres du 2 au 29 Mai 2019

Expositions Vernissages des 4 expositions autour des arbres le Samedi 04 mai à 11 h Un arbre nous habite Poèmes de Béatrice Libert et photographies de Laurence Toussaint, Exposition de deux livres d’artiste du 2 au 25 mai Un arbre nous habite est une rencontre entre Béatrice Libert, poète belge, et Laurence Toussaint, photographe, qui... Voir l'article


Expositions

Vernissages des 4 expositions autour des arbres le Samedi 04 mai à 11 h

Un arbre nous habite

Poèmes de Béatrice Libert et photographies de Laurence Toussaint,
Exposition de deux livres d’artiste du 2 au 25 mai

Un arbre nous habite est une rencontre entre Béatrice Libert, poète belge, et Laurence Toussaint, photographe, qui lui a envoyé une série de photographies prises dans un jardin secret de Paris. Comme connectées mystérieusement aux poèmes, les photos sont entrées en résonance avec la méditation de l’auteur sur les arbres.
Ce livre paraîtra à l’Atelier du Grand Tétras pour le Marché de la Poésie en juin 2019.
En avant-première sera présentée à Uzès une édition, numérotée et signée, de cet ouvrage, ainsi que Chants mêlés (textes d’Anne Bolori, photographies de Laurence Toussaint) : deux livres d’artistes célébrant les arbres, aux éditions Signum.
http://www.beatrice-libert.bewww.laurencetoussaint.fr

Bois intimes

Peintures de Paule Tavera-Soria
Salle de conférence
Du 2 au 29 mai

Entre figuration et abstraction, l’artiste plasticienne Paule Tavera-Soria tente de saisir les mystères de l’arbre, son rapport secret aux quatre saisons, et l’écriture invisible de ses ramures.
L’arbre architecturé offre ici ses réseaux de vie (et de mort ?), témoignant de la puissance du végétal. Arbre des Origines, Arbre du Jardin d’Eden, Arbre de la Connaissance, les arbres de Paule Tavera-Soria, entre repos et mouvement, captent cet instant précieux où l’énergie l’anime jusqu’à la dernière branche, jusqu’à l’ultime feuillage. www.paule-tavera.com 

Bonsaï, arbres miniaturisés en pots, collection particulière

Cour de la chapelle
du 3 au 25 mai

Le mot «Bon-saï» signifie littéralement «planté dans un pot». Cette forme d’art, qui combine de façon unique les techniques horticoles et l’esthétique asiatique trouve son origine dans l’empire chinois ; il a été ensuite adapté par les japonais sous l’influence du bouddhisme zen.  Symboles d’endurance et de longévité, les bonsaïs, véritables sculptures vivantes, recréent un paysage naturel miniature dans une coupe.

L’Arbre

Exposition de photographies proposée par Les Azimutés d’Uzès
Chapelle de la médiathèque
Du 3 au 18 mai

© Thierry Vezon
Les Azimutés ont invité plusieurs photographes à présenter leur regard d’auteur sur l’Arbre afin de célébrer collectivement ce symbole essentiel de la Vie.
Liée au destin de la Terre, comme les feuilles d’un même arbre, ces photographies se répondent pour sensibiliser, mieux aimer et respecter ce lieu sacré où le ciel s’enracine à la terre.
De grands noms de la photographie ont répondu présents : Klavdij Sluban, Olivier Culmann, Thierry Vezon et Alastair Magnaldo.

Carte blanche à Pierre-Henri Beyssac et Dimitry Hlinka

Une collaboration avec le Lycée des Métiers d’art Guynemer
Jusqu’au 18 mai

En partenariat avec la Communauté de communes Pays d’Uzès, Pierre-Henri Beyssac, marqueteur et Dimitry Hlinka, designer, ont réalisé en mars une résidence d’artiste au Lycée des Métiers d’Art Georges Guynemer dans le cadre de leur projet fédérateur « Ondulation ».
Pierre-Henri Beyssac et Dimitry Hlinka, tous deux diplômés de l’École Boulle, ont placé la transmission au centre de leur parcours. Ils offriront une perspective novatrice et ambitieuse des métiers d’art.
Cette exposition tripartite pensée comme un parcours entre des traditions perpétuées et une recherche permanente de contemporanéité, présente les créations 2018-2019 du lycée, une sélection d’œuvres des deux artistes et le résultat du travail collaboratif lors de leur résidence.

 Projection

Natura

Projection et rencontre avec la réalisatrice Pascale d’Erm
Partenariat Prima Vera
Vendredi 10 mai à 19h au cinéma Le Capitole

Pascale d’Erm, journaliste, réalisatrice et auteure spécialisée dans les questions d’environnement et de nature présente le résultat d’une enquête, menée à travers le monde, auprès de scientifiques pionniers (biologistes, neuroscientifiques, médecins et experts en psychologie environnementale), qui démontre les bénéfices de la nature sur notre santé physique, physiologique ou mentale.
Ce constat, essentiel pour les politiques publiques de la santé ou de la ville, pourrait faire évoluer en profondeur nos systèmes de santé publique et notre rapport à la santé et au monde du vivant.
Après la projection, une rencontre avec la réalisatrice, animée par l’association Prima Vera, permettra d’ouvrir le débat.
Pascale d’Erm signera également son dernier livre : Natura, pour un nouveau pacte avec le vivant, paru en 2019 aux éditions Les liens qui libèrent

 Conférence

Les arbres remarquables du Gard

Une conférence d’Yves Maccagno
Mercredi 15 mai à 18h

Yves Maccagno, infatigable chercheur d’arbres, auteur de quatre tomes édités par la Société d’Étude des Sciences Naturelles de Nîmes et du Gard, consacrés aux arbres remarquables de notre département, viendra nous présenter les plus beaux spécimens d’arbres, tant indigènes qu’introduits dans les propriétés publiques et privées, de notre patrimoine arboré exceptionnel.
Il nous parlera également des impacts des aléas climatiques présents et à venir sur les arbres, et nous alertera sur le problème de la pérennité de ces espèces remarquables.

 

C'est juste sympa de partager...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *